Ciels d’eau

Sur le rivage, le spectateur voit s’avancer vers lui le ciel et son reflet, le Lac et la campagne le cernant de toute part. Le redoublement du passage des cumulus dans les airs et sur l’eau insiste : il s’agit de ne rien perdre des formes, quel que soit leur sens, à l’endroit comme à l’envers. Le jet des herbes ou des ronces vers le ciel se découpe sur des nues inversées, avançant au ras de la berge, puis disparaissant sur la terre.

Cahiers photographiques La Détaillère

error: Merci de me contacter pour utiliser une création. Marion Pescheux © 2021